Parmi les innombrables sagesses d’Allah le Très-Haut, on peut citer le fait d’avoir accordé des mérites à certains lieux, et d’avoir attribué des saisons au cours desquelles le croyant voit les récompenses de ses actes d’adoration multipliées, et ses péchés pardonnés.
Ces saisons sont pour certaines très connues : le mois du Ramadan, le pèlerinage car ils font partie des piliers de l’islam. D’autres sont moins connues, car elles ne rentrent pas dans les obligations, comme c’est le cas pour le jeûne du jour de ‘Achûrâ’.
Cher frère, chère soeur, sois attentif(-ve) et ne délaisse aucune occasion de te rapprocher de ton Seigneur par tous les moyens que notre Prophète Muhammad – salla Allahu aleyhi wa sallam – nous a enseignés.

Quelle est la date du jour de ‘Achûrâ ?
Comme son nom l’indique, le jour de ‘Achûrâ’ correspond au 10ème jour, dans le mois de Muharram, le 1er mois du calendrier islamique.

Pour l’année 2019, le 10 Muharram correspond au lundi 9 septembre et donc, le 9 correspond au dimanche 8 septembre 2019. 

Comment ce jeûne a-t-il été institué ?
Selon un hadith rapporte par ‘Aïcha – qu’Allah l’agrée, les gens de la tribu de Quraysh jeûnaient le jour de ‘Achûrâ’ à la Mecque avant l’avènement de l’islam (Al-Bukhârî et Muslim).
Puis, à son arrivée à Médine, le Prophète – salla Allahu aleyhi wa sallam – remarqua que les juifs jeûnaient ce jour ; il les interrogea à ce sujet et ils lui répondirent que c’était pour eux un jour de fête, car il correspond au jour où Allah a sauvé le prophète Moïse (Mûssâ) et ses disciples, en leur ouvrant la mer et en noyant à sa suite Pharaon et ses soldats. Le Prophète – salla Allahu aleyhi wa sallam – ordonna donc aux musulmans de jeûner ce jour.
Ce jeûne resta obligatoire jusqu’à ce que fut prescrit le jeûne du Ramadan. Alors, le jeûne du Ramadan devint obligatoire et le jeûne de ‘Achûrâ’, facultatif.
Ibn ‘Umar – qu’Allah l’agrée – rapporte du Prophète – salla Allahu aleyhi wa sallam : « … Celui qui veut, qu’il jeûne et celui qui veut, qu’il mange [en ce jour]. » (Al-Bukhârî et Muslim)
 
Quelle est la meilleure manière de jeûner ‘Ashoura ?
Jeûner le 9 et le 10 du mois est la meilleure manière – Incha’Allah – selon le hadith du Prophète – salla Allahu aleyhi wa sallam, rapporté par Ibn ‘Abbâs : « Si je suis encore vivant l’année prochaine, je jeûnerai le 9 (c’est-à-dire avec le 10). » Et le Prophète – salla Allahu aleyhi wa sallam – mourut avant cela.
Le Prophète – salla Allahu aleyhi wa sallam – a donc recommandé de jeûner le 9 (avec le 10), pour se différencier des juifs qui ne jeûnaient que le 10.
Cependant, la portion de hadith : « Différenciez-vous des juifs, jeûner un jour avant ou (dans une autre version, « et ») un jour après (en plus du jour de  ‘Achûrâ’) » n’est pas fiable. 

La récompense du jeûne de ce jour
Selon le hadith d’Abû Qatâda, le Prophète – salla Allahu aleyhi wa sallam – a dit : « Ce jeûne efface les péchés de l’année précédente. » (Muslim)
 
Avec l’intention, on peut espérer en plus d’obtenir auprès d’Allah, la récompense :
– de faire revivre la Sunnah, en se conformant aux recommandations et à l’exemple du Prophète – salla Allahu aleyhi wa sallam ;
– d’apprendre et d’inviter les autres à pratiquer cette Sunnah… et ceci fait partie des meilleures actions.
 
Cher frère, chère sœur en islam, le croyant sincère et réfléchi est celui qui ne rate aucune occasion de se purifier et de faire le bien, car de la vie ici-bas, seules les bonnes actions resteront et compteront dans la balance, le jour du Jugement.
 
Et Allah est le Plus Savant et le salut et la prière sont sur le Prophète Muhammad, sur sa famille et sur ses Compagnons.
 
Adapté de Zâd al-Ma’âd d’Ibn al-Qayyim – rahimahu Llah.

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *